Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Actualités - Biologie du Développement de Villefranche sur mer
Unité Mixte de Recherche CNRS 7009

Tutelles

UPMC

UPMC

CNRS

Egalement dans la rubrique

Cet animal est un expert de la régénération

Article de Stefano Tiozzo et son equipe dans CNRS le JournalNouvelle fenêtre !

L’ascidie, ce curieux petit invertébré marin en forme d’outre, a la faculté de renouveler ses tissus très rapidement après de graves lésions. L’étude de ce mécanisme biologique, encore rare, pourrait se révéler précieuse pour la médecine régénérative.

Si les ascidies étaient un personnage de bande dessinée, elles seraient à coup sûr Wolverine, le X-men au pouvoir auto-guérisseur qui se remet en accéléré de toutes les blessures. Comme le héros de Marvel, ces petits organismes marins apparus il y a 500 millions d’années environ possèdent – du moins dans leur forme dite « coloniale » – de fascinants pouvoirs de régénération. À tel point que leur corps, presque entièrement  détruit par un de leur rare prédateur ou par le manque de nourriture, peut se reconstruire complètement en quelques jours quand le danger ou la pénurie sont passés. Dès lors, ces invertébrés, aux formes souples et onduleuses qui enchantent par leurs couleurs et leurs symétries, ne se contentent pas seulement d’orner le fond des mers et d’y faire « tapisserie » : ils intéressent au plus haut point les biologistes qui rêvent de s’inspirer de leurs étonnantes propriétés.